23 % des Français ne se brossent pas assez les dents

Consoglobe.com, publié le 22 mars 2017

A l’occasion de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire qui a eu lieu le 20 mars 2017, les laboratoires Pierre Fabre Oral Care, en partenariat avec l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD), ont

questionné les Français sur leur hygiène dentaire.

 

Selon une enquête, 23 % des Français se brossent les dents moins de deux fois par jour et près de la moitié ne connaissent pas le lien existant entre la santé bucco-dentaire et certaines maladies chroniques. Face à ce constat, les dentistes se mobilisent.

 

Les Français ne prennent pas assez soin de leurs dents et dissocient généralement la santé globale de la santé bucco-dentaire. Pourtant, une mauvaise hygiène dentaire peut entraîner l’apparition de maladies chroniques et cardiovasculaires, et augmenter le risque d’accouchement prématuré. Selon un récent sondage, 27 % des Français déclarent être en bonne santé générale alors qu’ils ne sont pas en bonne santé bucco-dentaire.

 

Près d’un quart des Français n’auraient pas les réflexes d’hygiène bucco-dentaire au quotidien. Une étude menée en février 2017 par les laboratoires Pierre Fabre Oral Care, en partenariat avec l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD), dévoile que 23 % d’entre eux avouent se brosser les dents moins de deux fois par jour.

 

L’UFSBD conseille aux Français de consulter un dentiste au moins une fois par an pour prévenir les risques de mauvaise santé bucco-dentaire. Cependant, plus de 54 % ne le font pas et seules 16 % des personnes interrogées attendent que leur bébé ait ses un an pour se rendre à cette première consultation. 31 % attentent en revanche que leur enfant soit âgé de 6 ans.

 

Le sondage montre également que la moitié des personnes qui souffrent de saignements n’ont pas consulté régulièrement leur dentiste. Ainsi, pour la plupart des Français, la sensibilité et les saignements ne sont pas interprétés comme des pathologies mais seulement comme un inconfort. « Pourtant les saignements sont le signe avant-coureur des maladies parodontales pouvant aller jusqu’à la perte des dents », rappelle l’UFSBD.

 

Retour à Quoi de neuf, Docteur ?

Retour à l'accueil