ZOOM sur ... LYRA

Avant tout, une histoire d’hommes…

Le groupe de la famille Stemmer a marqué le paysage de la distribution dentaire de ses valeurs empreintes d’accessibilité et de passion pour ce qui fut le premier métier d’Armand Stemmer : chirurgien-dentiste.

 Egalement visionnaire, après avoir développé la première forme de vente par correspondance de fournitures dentaires en France dans les années 1980, il investit en 2013 dans un nouveau projet qui lui aussi révolutionnera les pratiques de la profession : les technologies numériques appliquées à l’art dentaire.

Les années start-up

Les premières années de Lyra ont associé une phase de développement soutenu avec une politique commerciale intensive de pénétration de marché, ce qui lui a permis de faire sa place parmi les solutions dédiées à la pratique du « same-day dentistry ». Mais cette pratique n’est pas la plus répandue et il semble que la profession s’oriente plutôt vers un mode « send-to-lab ». Avec son nouveau Directeur Général, Michaël Ohana, issu du secteur des énergies, et par analogie avec cette filière ayant déjà vécu sa transition numérique,

Lyra redéfinit son périmètre qui devient :

 - le premier intégrateur et opérateur de solutions numériques dentaires,

 - une société de services,

- avec une proposition globale de conseil, d’équipements et d’accompagnement dans le déploiement de la chaîne numérique.

 

Lyra met les laboratoires au cœur de sa nouvelle stratégie en s’appuyant sur un réseau de laboratoires partenaires, et en favorisant l’engagement du binôme dentiste – prothésiste dans la transition numérique.

 

Lyra grandit

 

Pour servir son nouveau projet, Lyra élargit sa structure en fusionnant avec EuroTeknika, société de conception, fabrication & commercialisation de solutions pour l’implantologie déjà impliquée dans une démarche d’accompagnement des cabinets et laboratoires à travers un réseau commercial, des filiales, et une société de formation.

 

Lyra développe également son offre pour couvrir l’ensemble des applications des technologies numériques dans le cabinet dentaire : prothèse, orthodontie, esthétique, implantologie.

 

En septembre 2016, LYRA a obtenu les certificats imposés par la FDA (Food and Drug Administration) pour sa machine d’usinage LYRA Mill, lui ouvrant les portes du marché américain. La société possède déjà plusieurs filiales en Europe (U.K, Italie, Netherlands, Espagne et Portugal, Autriche).

 

Lyra s’engage

 

Actuellement utilisée par plus de 120 cabinets et une demi-douzaine d’hôpitaux, elle se déploie dans les universités françaises et européennes par le biais de partenariats pour assurer la formation des professionnels (dentistes et prothésistes) aux technologies numériques.

 

Lyra vient notamment de signer un partenariat avec l’ORT Daniel Mayer de Montreuil pour proposer la première formation diplômante de prothésiste dentaire numérique (niveau Bac + 3 – titre RNCP de niveau 2), une formation en alternance aux techniques de CFAO et à l’entrepreneuriat.

 

Ces partenariats universitaires lui permettent aussi de valider de nouveaux dispositifs brevetés sur lesquels la société travaille pour simplifier davantage le digital flow. En 2 ans, elle a déposé une dizaine de brevets.

 

Lyra entend ainsi s’imposer comme le référent en matière de transition numérique et un acteur fort accompagner la transformation de la profession.

 

http://www.lyra.dental/

 

Retour à l'accueil

Retour aux Nouvelles de l'industrie